Marie Sabine
Bertier Blancher

Installée comme psychothérapeute depuis 2003, je continue de me former et d’être supervisée régulièrement pour rester ajustée aux besoins des personnes qui viennent me demander de l’aide. 

Ma conception de la psychothérapie vise un mieux être des personnes. 
Elle s’articule entre la vie quotidienne et la relation d’accompagnement.
Elle est fondée sur la confiance et la parole. 
Elle s’appuie sur des techniques éprouvées invitant à une analyse plus ou moins approfondie.

Vous trouverez ci-dessous des informations précises sur ma pratique et mes outils mais aussi sur mes références, sur mes accréditations, sur ma formation et sur les approches auxquelles je me réfère, ainsi que sur mon expérience, et ma déontologie.

Mon enracinement

Professionnelle de l’accompagnement en psychothérapie, je dois naviguer suffisamment au large des écueils idéologiques ou séducteurs. Ainsi, je risque moins de m’y naufrageur et de faire du sur place.
À la fois, je dois rester suffisamment près d’eux pour être à même d’en évaluer les formes et les pièges. 

Notre époque foisonne d’écueils souvent difficiles tant à déceler qu’à éviter. Ils se cachent dans sa culture, ses systèmes d’organisation des relations. En particulier, ces écueils passent le plus souvent inaperçus dans nos modes de communication infiniment variés et instantanés, 

C’est pourquoi je m’étaye sur une formation longue, diversifiée et renouvelée, dispensée par des organismes reconnus. Et je me réfère en permanence aux codes de déontologie établis et partagés par les organismes de ma profession.

Formation au long court

Je poursuis mon processus de formation en psychothérapie au plan théorique et pratique, à la fois sur le terrain, dans des organismes privés, à l’université et par des lectures.

Je complète ce travail par des supervisions régulières et fréquentes en individuel et en groupe depuis 2003.

Et, au plan personnel, je poursuis mon évolution par un travail de psychothérapie sur moi-même, en individuel et en groupe, et par une analyse, depuis 1984.

Organismes de référence

J’adhère à divers organismes œuvrent pour la diffusion et le partage des expériences et des connaissances.

En particulier, j’adhère à la Fédération Française de Psychothérapie et Psychanalyse (FF2P). Cette fédération représente la France au sein des organisations internationales fédératives et représentatives de la profession. Elle seule a délégation de ces organismes pour renouveler les accréditations des praticiens et des institutions de formation privées.
La FF2P exige une formation permanente. Et elle évalue annuellement et précisément nos processus de formation.

Je suis certifiée par l’Association Européenne de Psychothérapie (AEP) dont le niveau d’exigence est nettement plus exigeant que celui faisant  référence dans notre pays, en particulier en termes de formation, supervision, psychothérapie personnelle et engagement déontologique.

Titre de psychothérapeute

L’autorisation de faire usage du titre de psychothérapeute m’a été accordée par le Ministère de la Santé, l’Agence Régionale de Santé Rhône-Alpes dès la parution du décret réglementant l’usage du titre en 2011.

Ma formation

En psychothérapie assez jeune et très longtemps

La vie m’a conduite à entrer en psychothérapie assez jeune. J’ai suivi des psychothérapies en individuel et en groupe. Elles appartenaient à des approches du courant des psychothérapies humanistes. J’y suis revenue plus longuement au milieu de la trentaine, à nouveau en individuel et en groupe. Et je suis entrée en analyse à l’âge de quarante ans et pour sept ans. Depuis je reprends un travail de psychothérapie individuelle par périodes, quand mon superviseur me le conseille ou que j’en sens le besoin.

Première formation en psychothérapie insuffisante

À quarante ans, j’ai entrepris une formation de psychothérapeute. On m’avait conseillé une école proposant une initiation à un large panel d’outils thérapeutiques. Ces outils appartiennent essentiellement aux courants psychocorporel et humaniste. L’insuffisance des apports théoriques et déontologiques de cette école explique que je n’en donne pas le nom. Pour autant, ces initiations à des techniques thérapeutiques m’ont incitée à approfondir ma connaissance de certaines d’entre elles.

Approfondissement en psychologie à l’université

C’est aussi ce qui m’a conduite à étudier les théories psychologiques enseignées à l’Université. Elles proposent des modèles explicatifs de la réalité psychique, largement partagés, éclairants et utiles pour l’exercice de la psychothérapie. Car ils ont été expérimentés à l’épreuve de la réalité et confrontés à d’autres modèles psychothérapiques.

Synthèse en psychothérapie intégrative en faculté de médecine

Pour autant, ces modèles restaient pour moi trop théoriques. C’est pourquoi, j’ai effetué un cursus formatif à la Faculté de Médecine car je voulais me confronter aux souffrances morales et à la maladie mentale. Je voulais aussi expérimenter les méthodes historiquement et actuellement utilisées pour soulager ou traiter ces souffrances.

Confirmation par la pratique éprouvée dans la réalité des services de psychiatrie

En parallèle, j’ai nourri ma formation de nombreux stages dans des institutions chargées de prendre soin de la santé mentale. Certains de ces stages se sont déroulés sur plusieurs années. Cela m’a donné l’occasion de prendre connaissance concrètement de l’évolution de souffrances et de leurs répercussions sur les comportements de nombreux patients. Ou pour le dire autrement, cela m’a donné l’occasion de m’initier par le contact avec les patients aux repères sur lesquels s’appuient les modèles et les connaissance de la psychopathologie..
Ainsi, j’ai pu préciser l’orientation de ma pratique.

Confrontation soutenante par des supervisions très régulières.

Depuis le début de mon activité avec des patients, en individuel et en groupe, en 2003, et jusqu’à aujourd’hui, je suis supervisée au moins une fois par mois. Ces supervisions ont lieu en groupe et en individuel. Elles sont données par des psychothérapeutes reconnus. Il sont spécialisés et enseignants dans leur domaine : en gestalt thérapie, en psychothérapie et en analyse d’orientation reichienne, en psychothérapie d’orientation analytique, en psychothérapie intégrative, et en résolution émotionnelle.

Mon expérience

Depuis 2003

Accompagnement individuel

Psychothérapie

  • Institution de psychothérapie institutionnelle, adultes
  • Maison d’arrêt, Service de psychiatrie
  • Centre Médico Psychologique, femmes en crise suicidaire
  • Hôpital psychiatrique, service d’entrée adultes
  • Maternité
  • Centre de formation de responsables institutionnels religieux
  • Accompagnement mixte de personnes avec un coach
  • Cabinet privé à Brignais

Supervision individuelle

  • Auprès de professionnels de l’accompagnement thérapeutique : psychologues, psychopraticiens, psychomotriciens,  
  • Auprès de professionnels des secteurs médical et paramédical (aides-soignant.e.s, infirmier.e.s, médecins, sages-femmes), éducatif et social

Résolution émotionnelle

Depuis 2015, (sous l’appellation Tipi jusqu’en 2018, EmRes en 2018-19,  Sésame résolution émotionnelle depuis fin 2019) en individuel, en famille, en couple, en groupe :

  • Associations et institutions dans les secteurs médical paramédical, du bien-être, social, éducatif, religieux et humanitaire

Accompagnement de groupes

Conduite de groupes thérapeutiques

  • Groupes thérapeutiques à médiation corporelle en clinique psychiatrique de psychothérapie institutionnelle
  • Groupes informels à médiation par le jeu en hôpital psychiatrique
  • Groupes thérapeutiques en cabinet
  • Groupes à médiation relaxation de Schultz pour adultes
  • Groupes de parole à médiation Photolangage pour des personnes en grandes difficultés psycho-sociales en cabinet

Co-animation de groupes thérapeutiques

  • Groupes thérapeutiques en clinique psychiatrique de psychothérapie institutionnelle avec le Pr. P. Brunaud, psychiatre-psychanalyste kleinien

Conduite de groupes de formation à effet thérapeutique

  • Groupes d’initiation à la relaxation de Schultz : pour des lycéens, et pour des jeunes femmes et mères, pour des personnes regroupées autour de cette thématique
  • Groupes d’approche systémique et corporelle pour : des étudiants soignants, des enseignants, des salariés, des bénévoles, pour des responsables de structures éducatives ou religieuses, des accompagnateurs sociaux ou spirituels
  • Groupes d’approche comportementale, systémique et corporelle pour : des bénévoles soignants, des étudiants soignants
  • Groupes de parole à médiation photolangage pour des bénévoles 
  • Groupes multiréférentiels en entreprise, en instituion de formation dans le domaine de la vie relationnelle
  • Groupes de formation Tipi jusqu’en 2017, EmRes en 2018-2019
  • Depuis 2019, groupes de formation à Sésame, résolution émotionnelle, pour soi et pour aider les autres pour tous types de mal-êtres en toutes circonstances, pour de enseignants, des professionnels de la petite enfance, des professionnels des secteurs éducatif, médical, paramédical, psychologique, social, humanitaire, du bien-être, des parents et grands-parents

Conduite de groupes de supervision, analyse de la pratique

  • Approche systémique et corporelle pour : des professions médicales et paramédicales, des professionnels de l’accompagnement, des conseillers conjugaux et familiaux, des responsables de formation, des responsables d’instituions religieuses, des visiteurs de malades
  • Approche psychanalytique selon les propositions du Docteur Balint 
  • Approche de résolution émotionnelle en ligne selon les apports que je propose avec  Sésame, résolution émotionnelle.

Conduite de formations et supervisions en institution

Pour préserver l’anonymat, aucun nom n’est ici spécifié. N’hésitez pas à me demander des précisions, et tout élément qui vous permettrait d’envisager une éventuelle collaboration. J’ai travaillé auprès :

  • des lycéens, des élèves infirmiers, des futurs enseignants et des enseignants, des formateurs, des conseillers conjugaux, des professionnels du soin ou de l’accompagnement, des bénévoles
  • des organismes du secteur social, humanitaire ou religieux, des entreprises du bâtiment, des personnes constituées en groupe

Ma déontologie

Respecter la loi et ses décrets d’application

La loi de 2009 et son décret d’application de 2011 relatifs à l’usage du titre de psychothérapeute encadre uniquement la formation théorique. Le législateur n’a pas pu envisager la formation technique qui procure des outils aux praticiens. Ils n’exigent pas non plus la formation personnelle intime. Celle-ci ne s’acquière que par une psychothérapie personnelle approfondie et par une supervision régulière.

Adhérer aux chartes déontologiques des organismes professionnels

Aussi je me réfère aux exigences des organismes professionnels nationaux et internationaux :

Dans chaque pays, les fédérations nationales et les syndicats professionnels certifient certains psychothérapeutes.
Leurs critères sont :

  • les qualifications professionnelles,
  • le parcours personnel en psychothérapie,
  • les pratiques,
  • la supervision,
  • l’adhésion à leur cadre déontologique,
  • et la poursuite d’un travail de formation et de recherche.

Appliquer mes critères déontologiques personnels, comme garantie supplémentaire

« En plus » des critères déontologiques exigés par ces organismes, je considère nécessaires à la qualité de mon travail les points suivants :

  • Toute personne ayant fait un travail de psychothérapie avec moi, quels que soient les termes de la fin de notre travail, voit sa place conservée. Ainsi cette personne pourra toujours revenir pour une nouvelle tranche de travail . Elle sera également bienvenue pour une rencontre ponctuelle, ou encore un entretien téléphonique.
  • Aucun membre de son entourage proche ne pourra faire un travail avec moi, sauf en résolution émotionnelle pure.
  • Je me réserve le droit et le devoir de refuser d’accompagner une personne ou une famille, si je sens que mes compétences ne correspondent pas aux besoins de cette personne. Dans ce cas, je propose les coordonnées de collègues qui me paraissent plus compétents que moi.
  • Si un travail me parait pouvoir se terminer et que la personne ne propose pas d’arrêter les rencontres, je considère pouvoir et devoir lui soumettre cette perspective.
  • Du fait de mon approche intégrative et éclectique et dans le but de chercher à adapter au mieux le travail aux besoins des personnes accompagnées, je propose des outils thérapeutiques appartenant à divers courants théoriques et techniques.
  • Le plus souvent, avec l’accord express avec le patient, je prends contact avec le médecin traitant et éventuellement le psychiatre référent du patient. Ceci au moins en début et fin d’accompagnement, dans un but de bonne compréhension mutuelle et de soutien concerté pour le patient.
  • C’est aussi ce qui me conduit, dans certains cas et à certains moments, à proposer aux personnes que j’accompagne de prendre elles-mêmes contact avec leur médecin ou avec un psychiatre pour une aide médicamenteuse plus ou moins ponctuelle et plus ou poins importante.

L’ouvrage S’écouter pour écouter, paru aux éditions de la Chronique sociale en septembre 2015, montre comment une telle déontologie s’applique dans le concret de ma pratique d’accompagnement.  

Mes publications

Les livres

Accéder au pouvoir du corps, susciter la résilience émotionnelle​

Avec les témoignages de 10 personnes convaincues, Chronique Sociale, 2020

Aurons-nous à batailler toute notre vie avec nos émotions désagréables ? Et devrons-nous supporter indéfiniment nos comportements inadaptés, nos symptômes « psychosomatiques » et tous les types d’inconforts qui nous traversent ?

Si nous rendons vraiment et totalement son pouvoir à notre corps, nous pouvons nous libérer durablement, en quelques minutes, de nos inconforts d’ordre émotionnel. Et de la même manière nous pourrons accompagner les autres à en faire autant.

La procédure Sésame, résolution émotionnelle, détaillée avec précision dans cet ouvrage donne facilement accès à notre processus corporel de guérison. Elle rend la main à notre résilience innée.

De l’ostéopathie à la psychologie en passant par la gastroentérologie et les neurosciences, les approches du soin nous invitent de plus en plus à rendre son pouvoir de guérison à notre corps.

De leur côté les grandes philosophies et les grands mythes, les contes et le sens commun ne cessent de nous rappeler la promesse de notre destinée d’êtres bons, libres, créatifs et joyeux.

14,90 € – Disponible dans toutes les librairies et en ligne.​ 

Je choisis la joie de vivre

Avec Natascha Wittekind, Chronique Sociale, 2020

Ce cahier d’exercices permet d’utiliser Sésame ou toute autre méthode de résolution émotionnelle ( Tipi, Nerti, Clean, Emres, etc.). Les exercices et les vignettes théoriques qu’il propose conduisent à identifier et déraciner ses propres mal-être quand ils sont là ; et développer un rapport épanouissant au monde et aux autres.

6,90 € – Disponible dans toutes les librairies et en ligne.

S'écouter pour écouter

Chronique Sociale, 2015

Cet ouvrage propose une méthode d’engagement dans l’écoute. Autrement dit, il présente des outils de prise de conscience et d’intensification de la relation. Car l’objectif est un mieux-être de chacun et de tous dans les diverses situations de vie à traverser.

De prime abord, l’écoute y est envisagée comme une expérience singulière. Cela suppose de se mettre à l’écoute de la manière dont les choses sont dites ou non dites. Se mettre à l’écoute aussi de ce qui n’est pas dit. Et de ce qui se dit ailleurs que dans et par les mots.

Autrement dit, il s’agit de se mettre à l’écoute du non verbal dans la relation. Écouter l’entre les mots. Ou ce qui se tient , dans l’ailleurs des mots, pour apparaître et s’entendre.

17,50 € – Disponible dans toutes les librairies et en ligne.

Les cahier d'exercices numériques

Ce cahier digital permet d’apprendre à pratiquer la résolution émotionnelle Sésame sur nous-même, quand un inconfort nous prend. Il s’agit d’abord d’apprendre à repérer les signes d’inconfort dès qu’ils arrivent, et surtout d’évaluer les changements dans notre quotidien suite à Sésame.

Disponible en ligne, téléchargement gratuit.

Ce cahier digital propose une bonne trentaine d’exercices fondamentalement orientés vers la bienveillance envers soi et vers la pleine présence à soi dans son corps à découvrir selon une méthodologie permettant d’intégrer pas à pas ces exercices à notre quotidien. Ces exercices sont d’approches diverses, de durées variables, plus ou moins rigolos à faire. Vous les trouverez à lire et parfois à écouter. Ce cahier est vivement conseillé aux personnes dont le mental a des difficultés à lâcher son rôle de grand contrôleur en toutes circonstances.

Disponible en ligne, téléchargement gratuit.

Mes autres publications

Mes vidéos

Pour vous présenter et vous initier à la résolution émotionnelle, la chaîne Youtube Sésame Résolution émotionnelle vous propose de multiples vidéos et explications.

La chaîne YouTube Résolution Émotionnelle présente mon parcours et des témoins de la résolution émotionnelle

Mes participations à des émissions radio

J’ai été invitée à me présenter sur :

Radio médecine douce dans le cadre de l’émission Hors piste animée par Thomas Siceaux

Radio Notre-Dame dans le cadre de l’émission Conversations sur la mort animée par Christian de Caqueray